Seule partie de l’Amérique du Sud encore gouvernée par un pays d’outre-mer, la Guyane française, région tropicale couverte de forêts tropicales, est la deuxième plus grande région de France. Le département a été utilisé par la France comme colonie pénitentiaire à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Plusieurs îles que vous pouvez visiter aujourd’hui servaient de prisons où les détenus étaient contraints d’attraper des papillons. Lors de vos voyages en Guyane française, vous pourrez observer différents écosystèmes, une vie végétale et animale diversifiée, ainsi qu’un mélange de cultures influencées par la colonisation française et une importante population d’immigrants.

Parcourez la capitale, Cayenne

La capitale de la Guyane française est une ville animée aux accents tropicaux et créoles. Vous pouvez voir ses principaux sites touristiques en une journée, notamment la résidence du préfet sur la place de Grenoble, le canal Laussat et le jardin botanique. Le Musée Départemental Franconie et le Musée des Cultures Guyanaises présentent des expositions intéressantes sur les peuples indigènes et les colonies pénitentiaires de l’île du Diable.

Descentes rapides en canoë

Explorez l’intérieur de la jungle en pirogue. Les excursions vont d’une heure et demie à une journée complète d’aventures et ont lieu dans tout le pays, notamment sur le Kourou, l’Iracabo, le Counamana et le bas Sinnamary. Les rivières sont un mélange d’eau calme et de rapides plus difficiles, comme ceux d’Hermina.

Lancer une ligne dans l’océan

La pêche en mer est un sport populaire, que vous pouvez pratiquer depuis le rivage rocheux de Cayenne, ainsi qu’à partir de bateaux en pleine mer. La pêche en eau douce et la pêche à la mouche sont également populaires sur les lacs et les rivières. Vous pouvez également opter pour des excursions de pêche en mer ou au lac Petit Saut, à Mana et au marais de Kaw.

Explorez les tristement célèbres Iles du Salut

L’attraction la plus célèbre de la Guyane française est sans doute l’archipel des Iles du Salut, qui comprend la tristement célèbre île du Diable, où étaient détenus des prisonniers politiques et le Papillon d’Henri Charrière. Ne manquez pas l’église d’Iracoubo, entièrement peinte à la main par le célèbre bagnard Huguet. Sur l’île Royale, il y a un hôtel (une ancienne messe pour les gardiens de prison).

Observation des oiseaux dans la réserve naturelle de Mouragues

Découvrez la faune et la flore dans la réserve naturelle de Mouragues, qui s’étend de Roura à Régina et est réputée pour la diversité de ses paysages et de sa flore. Dirigez-vous vers le sud du Brésil, vers les marais de Kaw, près de Roura, qui abritent de nombreuses espèces d’oiseaux, comme le toco toucan et le flamant rose, ainsi que des caïmans.

Voir la jungle depuis le sol ou les airs

Une grande partie de l’intérieur du pays est couverte d’immenses étendues de forêt tropicale primaire, protégée en tant que parc national. Vous pouvez survoler la canopée de la jungle en ULM ou parcourir les sentiers sinueux en VTT. Des excursions sont organisées à Cayenne, Saül, Montsinery-Tonnegrade, St Laurent et St Georges.

Remuez vos fesses au carnaval de Cayenne

Le carnaval commence après l’Épiphanie et se poursuit jusqu’au mercredi des Cendres. Tous les dimanches pendant plus de deux mois, les groupes de carnaval de Cayenne, Kourou et St Laurent de Maroni défilent au son d’une musique frénétique dans des costumes multicolores. Mardi Gras est le défilé des diables rouges. Le mercredi des cendres, la foule s’habille de noir et de blanc pour assister à l’agonie du Roi Carnaval.

Décollez vers Kourou

Porte d’entrée vers un autre univers, la ville de Kourou abrite le Centre spatial guyanais, qui se trouve être le principal port spatial de l’Agence spatiale européenne. Des bâtiments ultramodernes dominent la ville ; on y trouve plusieurs restaurants et quelques bons hôtels. Si vous avez de la chance, votre visite peut coïncider avec un lancement de fusée. Les pittoresques chutes de Fourgassier, situées à environ une heure de route, sont un bon endroit pour se rafraîchir.

Observation des tortues

Les tortues luths, vertes et olivâtres viennent toutes nicher et pondre leurs œufs sur les plages isolées de Guyane. Ces animaux sont étroitement protégés mais vous pouvez participer à une excursion pour les observer à Remire-Montjoly, la meilleure plage de Cayenne, ou à Amana, dans l’ouest. Les tortues luths pondent leurs œufs d’avril à juillet, les tortues vertes de janvier à mai et les tortues olivâtres de juin à août.

Visitez un village amérindien

Les Wayana font partie des derniers peuples amérindiens qui vivent le long de la côte nord de l’Amérique du Sud. Nombre d’entre eux mènent encore une vie traditionnelle et complètent leurs revenus en vendant des objets artisanaux aux touristes. Vous pouvez visiter les villages amérindiens riverains du Haut-Maroni et du Haut-Oyapoc. Les visites sont limitées et un permis doit être obtenu auprès de la préfecture de Cayenne.

Le Brésil est peut-être son voisin, mais vous n’avez pas besoin de quitter le petit pays d’Amérique du Sud qu’est la Guyane française pour vivre une expérience de voyage inattendue et inoubliable.